Please update your Flash Player to view content.
Imprimer
PDF

Vézelay côté terroir

Vézelay dans son environnement

EnvironVezelayLe territoire du Vézelien est un trésor pour les amateurs de plein air. À quelques kilomètres de Vézelay, porte du Morvan, le socle calcaire de la colline et de ses environs laissera place au granit. Vézelay est aussi la commune la plus boisée de l'Yonne et nous offre des milieux naturels riches et variés.

L'environnement d'une grande richesse, des forêts d'essences variées, des prairies humides, des pelouses calcaires à orchidées, des rochers, falaises et grottes. Murets et meurgers, vignes, prairies, haies, champs et bois se succèdent dans une grande harmonie et l'enchaînement des collines préfigure le Morvan et ses escarpements.

Le Canal du Nivernais et l'Yonne à Châtel-Censoir, le Cousin à Pontaubert au pied d'Avallon, la Cure qui descendant du Morvan forme cette vallée au pied de Vézelay, sont autant de cours d'eau qui nourrissent cette terre aux portes du Morvan.

Apostille des Amis de Vézelay.

Vidal de la Blache en 1908, décrivait les environs de Vézelay.

Nulle part le caractère de la contrée ne se laisse mieux saisir que de Vézelay. Peu de sites donnent plus à penser. La vieille église romane, debout entre les humbles maisons, les murailles croulantes et les enclos de vignes à flanc de coteau, domine la plaine où la Cure, au sortir des granits, a tracé son cours. Çà et là, vers le Nord ou le Sud, des collines semblables par leur profil géométrique, leur sol roux et rocailleux, leurs plates-formes de même hauteur, se détachent et s'isolent de la grande masse calcaire avec laquelle elles ont fait corps. Le vaste et grave horizon qui se déroule de Vézelay permet d'en distinguer un certain nombre entre les plans auxquels l'œil s'arrête. Mais ce qu'on peut apercevoir n'est qu'une partie de ce qui existe. En réalité, ces témoins se répartissent tout le long d'une zone qui, sauf dans le Sud, environne le Morvan.

Vézelay et ses promenades randonnées

PromenadePour les amateurs de marche, autour de Vézelay il y a des chemins pour la promenade et des sentiers de randonnée parsemés dans les bois et forêts aux alentours. Les chemins pour relier Saint-Père, Asquins, Tharoiseau, La Goulotte, ou encore les Bois de la Madeleine sont autant de petites promenades faciles à parcourir et vous serez surpris de découvrir pratiquement à chaque virage une vue de la Basilique qui ne vous quittera ainsi dire jamais. Vous pouvez aussi décider de gravir les hauteurs avoisinantes entourant la colline éternelle pour faire le tour des panoramas (prévoir une bonne journée de marche), ou alors, de façon plus calme, pratiquer les chemins entre les vignes.

Et puis pour les connaisseurs et les amateurs de randonnées, essayer nos grandes routes pédestres, par exemple on peut entamer le chemin de Saint Jacques de Compostelle par la voie de Nevers en partant d'Asquins ou bien encore par la voie de Bourges en quittant Vézelay par le Chevet de la Basilique, vous pourrez aussi quitter la ville en empruntant les chemins vers Assise. Ou encore marcher quelques kilomètres sur le célèbre GR 13 qui traverse le Morvan et plonge vers le sud de la France.

D'autres activités ou sports de loisir (vélo, kayak, équitation...) vous permettront aussi de découvrir le terroir vézelien sous d'autres aspects.

Vézelay et la nature Intra-muros

Se promener ou flâner dans les rues et les ruelles de Vézelay est un vrai plaisir et nécessaire pour découvrir un des grands charmes de la ville, l'alliance de la pierre et de la flore, et parfois même de la faune quand les papillons du Morvan viennent se perdre dans nos ruelles. Vous trouverez roses trémières, giroflées, mousse, lilas et glycines. Pas un coin de pierre sans sa végétation. La moindre ruelle peut vous dévoiler une tourelle du Moyen Âge ou un rosier sauvage. Il y a aussi les rues avec leurs jardins qui auraient voulu rester secrets, et ces rues périphériques qui flirtent entre la nature et la ville. Flore et faune, chevreuil, renard, blaireau et sanglier au lever du soleil viennent errer au pied des premières maisons, et la nuit chauves souris et chouettes prennent possession des remparts.

Apostille des Amis de Vézelay

On se souvient encore dans Vézelay de ce chevreuil, sûrement surpris par un chien en promenade matinale, qui a remonté la rue de la Porte Neuve pour se faire empaler par une voiture rue saint Étienne, et il a bien fallu dégager l'animal...

Vézelay, l'agriculture et l'élevage

elevagesLa dernière ferme en activité dans le village date de la fin des années 70. Les foires aux bestiaux de Vézelay avaient une renommée qui dépassait largement le canton. Les hameaux de Vézelay sont encore des villages vivant d'une grande activité rurale. Cet esprit paysan bourguignon est prégnant à Vézelay. La grande fête de la moisson à Saint Père au mois d'août et le championnat de labour aux Bois de la Madeleine marquent définitivement la fierté paysanne du territoire.


Apostille des Amis de Vézelay

Par exemple, en sortant d'une exposition vidéo ou d'art contemporain organisée par la fondation Zervos à la Goulotte, vous pouvez tomber nez à museau sur un troupeau de jeunes vaches charolaises.

Vézelay et la vigne

Vignes

Le vignoble a profité de la présence de la puissante abbaye, car le vin était nécessaire pour donner la communion, à une époque où l'on communiait sous les deux espèces : le pain et le vin, le vin était reconnu utile pour reconstituer les forces des moines qui travaillaient de leurs mains, enfin il était jugé efficace pour attirer et retenir les riches et généreux visiteurs.

A son apogée au XVIIIème siècle le vignoble couvrait 500 hectares, puis le déclin de l'activité monastique et celui de la ville entraînèrent sa contraction, allant jusqu'à disparaître à la fin du 19ème siècle ; victime de la concurrence des vins arrivant du Midi par chemin de fer et enfin d'un insecte – le phylloxéra- venant d'Amérique.

La renaissance passa par la plantation en 1974 d'une parcelle expérimentale avec le concours du Parc régional du Morvan puis le classement de 300 hectares de parcelles en Appellation d'Origine Contrôlée sur des terrains du secondaire jurassique. Aujourd'hui plus de cent hectares sont plantés sur les communes de Vézelay, Asquins, Saint-Père et Tharoiseau, parcourus par de nombreux chemins, jalonnés de cabanes en pierre, qui nous livrent de magnifiques échappées sur la colline et la basilique.

Vézelay et le vin

Le cépage dominant est le Chardonnay (80 %) qui profite de terrains caillouteux pour produire des blancs amples et minéraux bénéficiant de la part de l'Institut National des appellations contrôlées (INAO) de l'appellation Bourgogne Vézelay depuis 1997.

Le pinot noir (17 %) qui a droit à l'appellation Bourgogne depuis 1985 nous offre des vins aux arômes de fruits rouges, frais en bouche et souvent élégants.

Le melon (3%), cépage dominant avant la crise du phylloxéra, devenu une rareté dans toute la Bourgogne, produit un vin fruité, vif et mordant, que l'INAO classe en Bourgogne Grand Ordinaire.

La production est assurée pour l'essentiel par une dizaine de vignerons indépendants, dont deux pratiquant une viticulture biologique certifiée, qui vous accueilleront bien volontiers pour déguster dans leur caveau et par une cave coopérative située à Saint-Père comptant une douzaine de viticulteurs. La « Confrérie des Quatre Coteaux » regroupant l'ensemble des producteurs défend la qualité de l'appellation et assure sa promotion en multipliant les manifestations folkloriques et festives.

logosite Soutenir

Au calendrier

Conférence de Philippe Beyney
Vézelay et Saint-père : deux façades, deux véritables vitrines d'une même abbaye au XIIIe siècle. Lieu : Salle des fêtes de...
Conférence de Jean-Baptiste Auberger
La Cordelle et Vézelay Lieu : Couvent de la Cordelle de Vézelay
Assemblée générale de l'Association
Lieu : salle des fêtes de Saint-Père
Visite des forges de Buffon
En collaboration avec L'association-Fondation Christian et Yvonne Zervos et avec une conférence de Luc-Régis Gilbert

Recevoir la lettre



Recevoir du HTML ?

Se connecter