Please update your Flash Player to view content.

Citation 1 - Guy Lobrichon

Extrait de « Vézelay », in Pierre Nora (dir.), Les Lieux de mémoire, tome III, Paris, Gallimard, collection Quarto, p. 4141.

Vézelay, Virziliacum, Vicelianum et, loin dans le temps, la terre de Vitellius ...Un nom qui, nous disent les savants, révèle les droits anciens d'une romanité conquérante, qui évoque les sources fécondantes et l'occupation du sol gaulois par les Romains, qui se diffuse dans la mémoire des peuples. Une région fertile, où la terre inlassablement se délivre de ses dieux et déesses de bronze, épanche ses richesses minérales. Un résumé de tout ce qui fait la croissance des nations, l'antiquité du peuplement, groupé dans les grottes de la Cure et, beaucoup plus tard, dans les villas gallo-romaines, la voracité d'une économie grosse dépensière de biens naturels comme la sidérurgie du bois de Ferrières. Un lieu qui connut aussi ses « grandes heures » et s'est coulé dans la forme inoubliable d'une « colline inspirée ». Un haut lieu, pour tout dire, qui a gagné depuis des siècles la place qui lui est offerte ici. Un lieu, en somme, qui s'est soulevé, pris de génie, dans un effort sismique et vigoureux, un lieu que l'homme, enfin, digne héritier, a reconnu et embelli. Un de ces lieux où bat le cœur d'une nation, et davantage puisque le dimanche 1er juillet 1984, Vézelay est entré officiellement dans le Patrimoine mondial, culturel et naturel de l'Unesco. Malraux se targuait, dit-on, d'avoir fait connaître Vézelay jusqu'au Japon. Plus discret et profond, Max-Pol Fouchet s'exclamait : « Vézelay, c'est de la mémoire. »

logosite Soutenir

Au calendrier

Aucun évènement prévu pour le moment.

Recevoir la lettre



Recevoir du HTML ?

Se connecter