Please update your Flash Player to view content.
Imprimer
PDF

Extrait : Le Tympan extérieur de Vézelay est du maître d' Autun. Bulletin 72-73

PATRIMOINE

« Pas de doute : à la basilique de Vézelay, le tympan extérieur est du maître d'Autun. »

 

le_Christe_en_gloireAncien conservateur au British Museum, Neil Stratford est le spécialiste mondialement reconnu de la sculpture médiévale en Bourgogne. Après avoir été membre du comité scientifique de la récente restauration du tympan de la cathédrale d'Autun, il est désormais de celui mis en place à Vézelay, tout en poursuivant ses recherches et travaux à Cluny.

Lors d'une conférence que vous donniez l'hiver dernier à Autun, vous avez souligné la singularité de l'atelier de sculpture de la cathédrale autunoise, dominé par la figure de Gislebertus.

 

– Tout d'abord, il faut préciser que la célèbre inscription qui se trouve sur le grand tympan d'Autun, sous les pieds du Christ juge, et qui dit « Gislebertus hoc fecit », ne se réfère pas forcément au sculpteur ; elle pourrait également indiquer le nom du mécène de l'oeuvre, car au Moyen Âge le verbe facio (« je fais ») peut aussi être attribué au mécène-créateur.

Ceci dit, dans cette interview, je parlerai de « Gislebertus » par commodité, comme synonyme du sculpteur du tympan d'Autun. Secundo, le passage de Gislebertus à Vézelay semble avoir été relativement court, et se place tard sur le chantier roman de la Madeleine. C'est un point sur lequel je reviendrai, mais il faut le souligner dès le début.

– Comment définissez-vous l'originalité de la sculpture d'Autun : est-elle stylistique ? thématique ?

– Les deux. Car il s'agit là d'une iconographie....

 

La suite de l'article se trouve dans le bulletin des Amis deVézelay n° 72-73

logosite Soutenir

Au calendrier

Aucun évènement prévu pour le moment.

Recevoir la lettre



Recevoir du HTML ?

Se connecter