Please update your Flash Player to view content.
Imprimer
PDF

Les Amis de Vézelay et de sa région écrivent au Ministre de la Culture

Logo_AMIS_VEZELAY

Devant le constat que la population dans son ensemble prenait position contre le projet dirigé par Monsieur Frédéric Didier et devant l'absence de faits montrant la prise en compte de cette opposition unanime de la population.

Constatant par exemple, que dans la partie des travaux préliminaires du Grand Site (hors schéma directeur), le projet de restauration de la Porte Neuve de Frédéric Didier était dans la même épure que le schéma directeur, pourtant rejetté par la population, c'est a dire axé sur une pseudo reconstitution historique (on projetta quand même la construction d'une porte cloutée et de machicoulis).

A la suite du conseil d'administration du premier semestre, l'association des Amis de Vézelay décide d'écrire au Ministre de la culture. Vous trouverez ci-dessous le texte de cette lettre

Vous pouvez télécharger ce texte icilettrefilippettipourinternet

Ou bien lire le texte de cette lettre ci-après

Le 22 juin 2013

Madame Aurélie Filippetti , Ministre de la culture et de la communication

Madame le Ministre,

Je préside aujourd'hui l'association des Amis de Vézelay et de sa région. Si l' association des Amis de Vézelay et de sa région est assurément vénérable de par son ancienneté puisque née en 1932, et qu'elle a toujours été présente dans la défense de l'esprit du lieu et de l'intégrité du site de Vézelay, sa volonté d'aujourd'hui est aussi de maintenir et de développer le rayonnement culturel de Vézelay.

L'association composée d'une grande diversité de membres, oeuvre non seulement pour le rayonnement et la protection du site, mais aussi pour son animation, en organisant tout au long de l'année, des conférences, expositions, manifestations diverses. Elle publie deux fois par an une revue, le " Bulletin des Amis de Vézelay", véritable mine pour les historiens, chercheurs et amoureux de l'art. L'association développe le site internet www.lesamisdevezelay.fr, la référence culturelle et patrimoniale de Vézelay.

Force de proposition et d'information, Les Amis de Vézelay et de sa région sont démunis de tout pouvoir direct et concret au plan local, hors les actions qu'ils financent eux-mêmes.

Voici ce qui nous appelle à demander votre appréciation sur une affaire qui  est aujourd'hui inquiètante pour la population de Vézelay et peut être même pour le respect de la démocratie.

Le 12 novembre 2012 la Commission Nationale des Monuments Historiques a validé le Schéma directeur pour le renouveau de Vézelay présenté par Monsieur Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques et ceci en présence d'un comité scientifique ad-hoc.

Le 13 mai 2013, lors une réunion publique organisée à Vézelay, la population présente est attentive à l'exposé de présentation de ce Schéma directeur. Mais l'auditoire nombreux rejette unanimement le document au motif du non respect de l'esprit des lieux et d'une tentative de reconstitution historique. L'ensemble du travail de Frédéric Didier, qui a considéré que Vézelay se prêtait au jeu des reconstitutions pseudo-historiques, est rejeté.

Ces deux événements font ressortir deux anomalies étonnantes.....

La première à savoir est que lors de cette première présentation publique, le conseil municipal de Vézelay n'avait pas eu officiellement connaissance de ce rapport. La population non informée, par définition, n'avait pas été consultée, atteinte à la convention d'Aarhus, offence à l'Etat qui par l'intermédiaire de ses préfets avait exhorté à la concertation et violation au bon sens puisque la labellisation Grand Site dans laquelle va s'engager le territoire de Vézelay a, comme premier fondement, la consultation active de la population.

Un label Grand Site qui est la voie choisie par les élus, les collectivités départementales et régionales, prend en point de départ trois concepts. Le respect de l'esprit du lieu, la concertation avec la population et une gestion conforme aux principes du développement durable.

La seconde anomalie est que le travail de Frédéric Didier auteur de ce Schéma directeur, écrit en parallèle et dans le plus grand secret, prend le contre-pied de ces principes en proposant de «sortir Vézelay de sa torpeur Cistercienne» (sic) et d'entrer dans une historisation moyenâgeuse du lieu avec tous les outils de marketing et de produits dérivés.

Il s'agit là, véritablement d'un contre sens, Vézelay contrairement à d'autres sites détruits ou même ensevelis comme Alésia, ne nécessite pas une reconstitution, Vézelay est aujourd'hui bien vivante dans son harmonie actuelle.

Il est difficile d'expliquer en trois ou quatre phrases ce qu'est l'esprit du lieu à Vézelay. Le Corbusier a écrit sur Vézelay : « Voici bientôt deux mois que je demeure à Vézelay, allant pas à pas, par une saison détestable, de seuil à seuil, de pignon à pignon, et de plus en plus je ressens l'harmonie qui lie toutes choses. La grandeur est partout, par la justesse et l'intention ; chacun est à sa place ; la basilique, les maisons plus riches et les maisons plus pauvres. Voilà bien des bâtisses d'hommes destinées à servir, et non des objets exécutés par des indifférents sur des dessins insouciants de leur fin ».

Vézelay c'est aussi l'endroit où François Mitterrand venait très souvent prendre son inspiration, à côté du Morvan sur la route de Paris, il y retrouvait les fondamentaux de ce que sera « la force tranquille ».

Il aurait été si simple que la population définisse elle même le paradigme collectif voulu par la ville pour qu'une équipe d'architectes désignée par la DRAC construise avec talent le renouveau de Vézelay.

Les lignes directrices définies par le sous-préfet de l'époque dans le Programme Stratégique en faveur du renouveau de Vézelay n'a pas été rejeté, bien au contraire, par les vézeliens. Il s'agit d'un beau projet, mais dans ce beau fruit, il y a un ver qu'il convient d'éradiquer, ce ver c'est ce Schéma directeur de Frédéric Didier qui aujourd'hui a coûté déjà 100 000 euros pour sa partie papier et à le lire une cinquantaine de millions d'euros à venir.

Pourquoi ce courrier ? Y a t'il quelque chose à faire quand le mal est fait ? La détermination de la population me fait penser que le dossier de ce Schéma directeur s'il devait servir, recevrait une telle résistance qu'il s'enliserait et ne verrait pas le jour. Simplement il coûterait beaucoup à la communauté. Il pourrait aussi malheureusement contrarier le lancement de l'opération Grand Site et priver Vézelay d'un projet ambitieux mais raisonnable.

Au fond ce que nous attendons de ce courrier, c'est bien entendu dans les règles voulues, marquer officiellement de nullité les attendus de la réunion de la Commission des Monuments Historiques, pour définitivement faire taire toutes tentatives de se servir du symbole que représente Vézelay pour des opérations de marketing touristique et pseudo-historique, une sorte de reconnaissance définitive du lieu.

Nous nous tenons bien entendu, à l'entière disposition de votre cabinet, pour étayer un dossier plus construit et moins passionné si possible pour réparer cette erreur que constitue le Schéma directeur et aiguiser le sens des serviteurs de l'Etat attachés à la sauvegarde du patrimoine à être plus attentif dans le respect (réel) de la concertation avec la population.

Spiritualité moderne, esprit du lieu, lieu vivant où souffle l'esprit, curieux mots dans un courrier au Ministre de la culture mais bien réels, impossible par contre à traduire dans un courrier de trois pages. A l'instar de Frédéric Mitterrand votre prédécesseur nous sommes prêt à vous accueillir à Vézelay pour vous faire découvrir le charme discret de la France éternelle.

Nous sommes aussi bien entendu à votre entière disposition pour nous déplacer à Paris et vous rencontrer pour vous exposer oralement et plus précisement les tenants et les aboutissants de notre dossier.

En vous remerciant par avance de l'intérêt que vous porterez à ce courrier,

Veuillez agréer, Madame le Ministre, l'expression de ma très haute considération.

Pierre Morice Président des Amis de Vézelay et de sa région

Vous pouvez télécharger le texte de cette lettre ici lettrefilippettipourinternet

 

 

 

logosite Soutenir

Au calendrier

Conférence de Philippe Beyney
Vézelay et Saint-père : deux façades, deux véritables vitrines d'une même abbaye au XIIIe siècle. Lieu : Salle des fêtes de...
Conférence de Jean-Baptiste Auberger
La Cordelle et Vézelay Lieu : Couvent de la Cordelle de Vézelay
Assemblée générale de l'Association
Lieu : salle des fêtes de Saint-Père
Visite des forges de Buffon
En collaboration avec L'association-Fondation Christian et Yvonne Zervos et avec une conférence de Luc-Régis Gilbert

Recevoir la lettre



Recevoir du HTML ?

Se connecter