Please update your Flash Player to view content.
Imprimer
PDF

Les Papillon témoins de la grande guerre


Le livre de Madeleine et Antoine Bosshard "Si je reviens comme je l'espère", paru en 2003, est une référence incontournable de la mémoire de Vézelay à ses combattants de la Grande Guerre.

La Famille Papillon appartient aux anciennes familles de Vézelay, d'ailleurs la maison Papillon restera toujours la maison Papillon, et c'est toujours avec un pincement au coeur dans les cérémonies commémoratives au monument aux morts de Vézelay que l'on entend par quatre fois le nom Papillon au moment  de l'appel aux morts : Mort pour la France.

En cette année de centenaire de cette Grande Guerre qui aurait due être la dernière...

camaraderie_sur_le_frontQui de mieux placé qu' Alexandre Lafon pour participer à faire revivre la mémoire des Papillon "morts pour la France" et témoins de la Grande Guerre.

Alexandre Lafon est docteur en histoire contemporaine et conseiller pour l'action pédagogique de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Ses premières recherches ont porté sur la première épreuve du feu vécue par les combattants de la Grande Guerre et sur les notions de « témoins » et de « témoignages » de guerre. Dans ses ouvrages il évoque les témoignages des Papillon et le superbe ouvrage Si je reviens comme je l'espère que nous devons à Madeleine et Antoine Bosshard.

Samedi 20 septembre 2014 -

15 h à la Maison Jules-Roy

la conférence d'Alexandre Lafon : Les témoins de la Grande Guerre

évoquant la correspondance de la famille Papillon de Vézelay, sera un grand moment de l'anné 2014 entre mémoire, souvenirs et émotion.

Présentation d'Alexandre Lafon :

Alexandre Lafon est professeur d'histoire et de géographie, docteur en histoire contemporaine et conseiller pour l'action pédagogique de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Ses premières recherches ont porté sur la première épreuve du feu vécue par les combattants de la Grande Guerre et sur les notions de « témoins » et de « témoignages » de guerre.

 Parmi ses recherches, on trouve les témoignages de la famille Papillon dont les lettres de guerre avaient été publiées dans l'ouvrage "Si je reviens comme je l'espère", paru en 2003, lettres découvertes à Vézelay par Madeleine et Antoine Bosshard qui ont été les initiateurs et les concepteurs de cet ouvrage dont ils ont notamment rédigé la préface. Alexandre Lafon a également publié en 2014 "La camaraderie au front 1914-1918".

Sur la camaraderie au front : « Si l'autorité militaire et le discours dominant du temps de guerre évoquent la « camaraderie » des hommes et leur solidarité patriotique face à un ennemi barbare durant la Grande Guerre, qu'en a-t-il vraiment été sur le front ? (...). Les témoignages privés de combattants écrits ou photographiques (parmi lesquels ceux des écrivains Dorgelès, Barbusse ou Genevoix) donnent à lire, au-delà de la violence de la situation, ce que les soldats ont pu vivre, ressentir et penser de l'égalité tant promise de la République et que la guerre a mise à l'épreuve ». Présentation des éditions Armand Colin, 2014.

Principales publications d'Alexandre Lafon

La camaraderie au front 1914-1918, éd. Armand Colin, 2014.

logosite Soutenir

Au calendrier

Aucun évènement prévu pour le moment.

Recevoir la lettre



Recevoir du HTML ?

Se connecter