Imprimer

Michel Fardoulis-Lagrange (1910-1984)

En avril 1943, Michel Fardoulis-Lagrange, clandestin, trouva refuge à Vézelay chez Bataille. Il y resta jusqu'en juin et y acheva son troisième livre Le Grand objet extérieur (1948). Ce texte inclassable met en scène une famille, dont les membres sont les descendants apaisés des Atrides confrontés à l'extériorité énigmatique du réel. Après la guerre, Fardoulis-Lagrange publia Bataille dans sa revue Troisième Convoi et lui consacra un livre (Un ami présomptueux, 1969).